A quel prix un pays peut-il répudier sa dette ?

Publié le par loïc abadie

 

La nouvelle poussée en cours de hausse des taux sur les pays les plus fragiles de l'Union Européenne (Grèce, Irlande et Portugal) nous montre qu'à terme, il devient de plus en plus probable de voir plusieurs états européens incapables de faire face au remboursement de leur dette.

 

Quelles sont les conséquences pratiques du défaut d'un état sur l'économie d'un pays ?

 

La conséquence immédiate est bien entendu une forte dévaluation de la monnaie du pays touché, associée à une situation de forte inflation ou d'hyperinflation, et à une perte de confiance générale de la population conduisant à une chute de la consommation et à une récession profonde.

Mais si on va plus loin, on pourra distinguer trois grands cas de figure :

 

Pour lire et commenter la suite de l'article, rendez-vous sur :


Objectiféco, rubrique Loïc Abadie.

Publié dans économie générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article