but de ce blog

Publié le par loïc abadie

Bonjour à toutes et tous, l'objet de ce blog est d'expliquer pourquoi les économies occidentales se trouvent au seuil d'une crise financière géante, qui va se manifester sous une forme que pratiquement aucun économiste n'a prévu : la déflation, c'est à dire une chute générale des prix de tous les actifs, une baisse des salaires associée à une récession économique massive.

Il est simplement là pour tenter d'anticiper et prévoir les tendances les plus probables sur l'économie et les marchés financiers et s'en protéger, ou pourquoi pas en tirer parti :-) , pas pour proposer un quelconque projet politique ou social.

Il remplace l'ancienne page bourse de mon site (axé météo), qui était aussi dédiée depuis 2005 à la crise économique à venir.

L'essentiel de l'analyse porte sur les USA, car c'est de ce pays que viennent toutes les grosses tendances économiques qui nous concerneront ensuite en France. Ne vous étonnez donc pas de trouver assez peu d'articles concernant l'Europe ou la France, l'actualité économique se fait aux US, pas ailleurs !

On trouvera aussi sur ce blog des conseils pour se protéger contre cette crise qui risque malheureusement d'avoir des conséquences sociales très dures.

Au niveau collectif, il est trop tard pour agir...par contre individuellement on peut encore se protéger !

Enfin même si je serai amené à écrire de vives critiques sur la politique économique américaine (et des économies occidentales en général), je ne suis pas du tout anti-américain. Au contraire, je suis même atlantiste et libéral, totalement opposé à l'idéologie socialiste qui a fait les preuves de son échec partout dans le monde...

Mais la politique actuelle des USA et des pays occidentaux est une véritable "fuite en avant" dans la dette et la spéculation financière qui n'a rien à voir avec le libéralisme authentique et raisonnable (celui dit de "l'école autrichienne", dont je suis un partisan) qui recherche une croissance durable et soutenable sur le long terme.

Enfin ne pas oublier qu'une crise même sévère ne signifie pas "fin du monde" ! Après quelques années de récession difficiles à vivre, les économies repartent de l'avant une fois les excès spéculatifs du cycle précédent ont été purgés.

 

 

 

Publié dans présentation du blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

http://battement-d-aile.over-blog.com/ 19/05/2010 10:45



Bonjour, je vous laisse un petit message pour vous féliciter de votre blog, très bien fait et très pertinent. Alors, cette crise était-elle un avertissement pour le monde capitalisme
avant une crise encore plus grave?  A suivre...


 


Bonne continuation!



citoyenactif 11/05/2010 16:50



Enfin ne pas oublier qu'une crise même sévère ne signifie pas "fin du monde" ! Après quelques années de récession difficiles à vivre, les économies repartent de l'avant une fois les excès
spéculatifs du cycle précédent ont été purgés


Si on pouvais éviter de créer des bulles et des crises, en éliminant toute envie de spéculer. Car dans ces situations, ce sont les citoyens qui payent la note, sachant que les entreprises du CAC
40 sont externalisés, que le sacteurs financiers et industriels s'est vu purger de ses créances et dettes douteuses. Même dans les pires moments, les speculateurs avisés peuvent se protéger et
gagner de l'argent en pariant a la baisse, contrairement aux citoyens qui se retrouvent sans défense. A cela, les crises sont a chaques fois plus douloureuses et ce rajoute des crises écologique
et alimentaires.



Laurent 02/02/2010 18:30


La planche à billets n'est elle pas l'ultime solution pour rembourser toutes ces dettes, on peut envisager que La banque centrale DONNE au trésor américain suffisament de nouveaux dollars pour
racheter l'intégralité de sa dette en excés , après tout celà fait 39 ans que c'est possible (depuis 1971) et aujourd'hui le trésor américain emprunte à 4%. Certes le dollar se déprécierait mais
c'est encore tout bénef pour les cigales américaines. Et si le trésor ne trouve plus de prêteurs il peut toujours financer son déficit avec le papier de la banque centrale.


tipi 02/01/2010 15:41


Attention de ne pas avoir trop d'oeilleres.Je trouve que votre principal défaut et de ne pas tenir compte d'avis même opposés aux votres.
 Hors vous êtes à attendre une chute des marchés.Vous ne cessez de dire que les indices ni'iront pas plus haut.A chaque fois les indices montent de plus en plus haut.
Je n'exclus rien.Mais au contraire de vous j'écoute plusieurs scénarios possibles.Je suis largement gagnants sur mes positions haussières et je surveille cela de près en n'excluant rien.

 http://www.jpchevallier.com/


loïc abadie 02/01/2010 18:50


Je suis libre d'avoir les opinions que je veux (surtout sur mon blog !), ensuite c'est à chacun de faire sa propre synthèse à partir de différentes sources.


Pierfetz 12/10/2009 15:54


Pourquoi ajouter un commentaire à ce qui me paraît évident dans ton analyse....

je pense simplement que nos élites, recroquevillées sur elles-mêmes, tirent sur tout ce qui les gène dans leurs transactions présentes sans
s'occuper du grand CRAC qui risque d'arriver si on prend les mêmes ficelles et qu'on recommence!!!
Mais chacun pense que  cela n'arrivara qu'aux autres!!!

Merci pour les infos!!!

Pierre