flux W3C

  • Flux RSS des articles

Recherche

Dimanche 4 septembre 7 04 /09 /Sep 18:41

Le rebond technique qui a suivi la vague de baisse de la première de juillet à mi-août a été plutôt faible, et n'a pas permis pour l'instant de regagner la zone des 3400-3500 points sur le CAC.


A) Indicateurs de sentiment

indicateurs de moyen terme (> 6 mois)


Le cash disponible chez les brokers du Nyse restait largement négatif fin juillet, à des niveaux historiquement bas, sans grand changement par rapport à juin . Il faudra attendre de voir les données de la fin août pour voir l'impact du coeur de tendance de la dernière vague de baisse sur les positions à levier sur le nyse. Vous pouvez retrouver les données associées sur le site du NYSE.


 

Le mutual fund cash level : Les données de juillet 2011 ont donné lieu à un nouveau record historique d'optimisme sur cet indicateur, avec un niveau de 3,3% seulement en cash (contre 3,5% lors du pic de 2007 et 4% au sommet de la bulle internet en 2000). L'information délivrée par cet indicateur à long terme est claire : Nous avons de forte chances d'être au début d'un nouveau grand marché baissier.


  Période visée Valeur mai 2011 cible  Position
Mutual fund cash level LT

(6 mois à plusieurs années)

 

3,5

short : 3,7 ou moins

achat : > 9

Fortement baissier.

record historique 


indicateurs de moyen terme (1 à 3 mois)

  Période visée Valeur au 02/09/11 cible  Position
Bull-bear spread

 

Moyen / LT > 2 mois

 

4,3%  short > 30%

 achat < 10%

haussier
Nova / ursa ratio

 

MT (1-2 mois)  +4 (après un pic de l'instantané à +20). short : >= 4

achat : < -5

baissier
Equity PCR (20j) MT (1-2 mois)

 

 0,77 short < 0,63

achat > 0,8

 légèrement haussier



c) indicateurs de court terme (1 semaine)

 

  Période visée Valeur au 02/09/11 cible idéale pour shorter Position
VIX Point d'entrée CT 33,9 achat > 50

short < 27

neutre ou légèrement baissier
Equity PCR (5j) Point d’entrée CT  0,68 achat > 0,85


 

short < 0,63

 

faiblement baissier

 

Graphique de l'EPCR 5 jours :

 


Synthèse des indicateurs :


- Les indicateurs de long terme (cash disponible et mutual fund cash level) confirment les similitudes entre le pic du printemps 2011 et les grands pics de 2000 / 2007, et la probabilité pour que cette période marque un sommet de long terme, suivi d'une baisse durable des marchés.

- Les indicateurs de court et moyen terme sont partagés, souvent proches de la zone neutre. En théorie, il y aurait encore un peu de potentiel pour le rebond amorcé durant la seconde quizaine d'août.


Toutefois, après la séance en forte baisse de vendredi, trois faits me conduisent maintenant à avoir de gros doutes sur cette hypothèse, et à envisager le démarrage immédiat d'une nouvelle vague baissière (voir le décompte elliott ci-dessous) :


Pour lire la suite de cet article, rendez vous sur objectif eco

 

D'autres articles (sur le BX4 et le changement de psychologie en cours) sont également disponibles sur objectif eco.

 

Loïc Abadie

 


Par loïc abadie - Publié dans : bourse
Ecrire un commentaire - Voir les 155 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Disappointment With The Fed

There are lots of things out there that once they have been done, can never be undone. Ben just disappointed the market for the first time. Whether he knew it or not he failed to beat expectations. He has been so good at managing expectations and using that as a policy tool he lost sight of how far ahead of itself the market had gotten. Everyone expected twist and seriously, what's a 100 billion in size between friends in this crazy market.

Commentaire n°51 posté par Patrick le 21/09/2011 à 22h58

Kenneth Rogoff : "Un fort défaut de paiement en Grèce et au Portugal est inévitable."

 

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/interview/0201651040188-kenneth-rogoff-un-fort-defaut-de-paiement-en-grece-et-au-portugal-est-inevitable-222442.php

Commentaire n°52 posté par BA le 21/09/2011 à 23h19
Jeudi 22 septembre 2011 :
Le fonds américain Pimco pense que les banques françaises menacent l'Europe.
Les banques françaises, attaquées sur les marchés, menacent de faire basculer toute l'Europe dans la récession, estime jeudi l'un des deux cogérants du très influent fonds américain Pimco.
"Il y a tous les signes d'une panique des investisseurs institutionnels envers les banques françaises", écrit le directeur général du fonds obligataire, Mohamed El-Erian, sur le site du Financial Times.
"Si cela dure, les banques n'auront d'autre choix" que de rétablir leurs équilibres financiers "d'une manière drastique et désordonnée", juge M. El-Erian, ajoutant que les particuliers pourraient alors être tentés de suivre les investisseurs institutionnels. "L'Europe serait alors précipitée dans une crise bancaire ouverte, provoquant de manière certaine une autre récession", selon lui.
Les banques françaises sont attaquées depuis plusieurs jours sur les marchés, certains investisseurs estimant qu'elles sont fragiles face à la crise de la dette souveraine et qu'elles devraient être recapitalisées.
http://www.boursorama.com/actualites/le-fonds-americain-pimco-pense-que-les-banques-francaises-menacent-l-europe-9ff355f3c9243217677d5f8f0f0577e9
Commentaire n°53 posté par BA le 22/09/2011 à 21h38
lien Annexe : http://coloriage.tfou.fr/coloriage-banquier-malette.htm

lien :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/23/97001-20110923FILWWW00341-balladur-un-porteur-de-valise-temoigne.php


Balladur: un porteur de valise témoigne

AFP Publié le 23/09/2011 à 09:42 Réactions (62)


  S'abonner au Figaro.fr


Un ex-employé de la cellule trésorerie du candidat Edouard Balladur,
Alexandre Galdin, raconte aujourd'hui à RTL qu'il a porté à la banque une
vingtaine de valises remplies d'argent liquide, allant jusqu'à 500.000
francs, pensant "qu'il s'agissait des fonds secrets de Matignon".

Pour ce témoin entendu par le juge Renaud van Ruymbeke dans le volet
financier du dossier Karachi, la mise en examen de deux proches du
président de la République, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, "était
inéluctable vu l'évolution de l'enquête".

"J'arrivais après le déjeuner au QG de campagne dans la cellule
trésorerie, et une mallette était toute prête avec de l'argent liquide
dedans. Et donc on me demandait de la porter, au sens strict du terme, de
la porter à la banque et de la déposer", explique Alexandre Galdin,
ex-conseiller de Paris (UMP) élu du 15e arrondissement.
"J'ai fait en effet une vingtaine de déplacements pour des sommes allant
jusqu'à 500.000 francs", assure-t-il.

Quelques jours après le premier tour, "le trésorier m'a demandé de
l'accompagner pour déposer une énorme valise pleines de billets, de
grosses coupures, depuis semble-t-il les enquêteurs ont pu établir que
c'étaient des millions de francs qu'il y aurait eu dans cette valise",
raconte Alexandre Galdin. Pour lui, "il s'agissait des fonds secrets de
Matignon". "J'imaginais que c'était cet argent liquide qui était légal,
même si c'était politiquement inavouable et moralement condamnable parce
que c'est quand même une utilisation partisane d'argent public", a-t-il
ajouté.

Jeudi, Nicolas Bazire, 54 ans, ancien directeur de campagne d'Edouard
Balladur et proche du chef de l'Etat, a été mis en examen pour complicité
d'abus de biens sociaux et laissé en liberté sans contrôle judiciaire par
le juge van Ruymbeke. La veille, le magistrat, qui enquête sur le
financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995,
avait mis Thierry Gaubert, autre proche de Nicolas Sarkozy, en examen pour
recel d'abus de biens sociaux.

karachi
Commentaire n°54 posté par le_Mal_Etre_de_la_Drouate le 23/09/2011 à 18h40

Vendredi 23 septembre 2011 :

 

«Risque de crise systémique», estime Jean-Pierre Jouyet.

 

Le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) Jean-Pierre Jouyet a parlé vendredi de «situation, très très préoccupante» sur les marchés et s'est inquiété d'un «risque de crise systémique» capable de faire plonger toute la planète dans la récession.

 

«Nous sommes dans une situation mondiale de crise» avec, «devant nous, un risque de crise systémique», c'est-à-dire d'un effondrement de l'ensemble du système économique mondial, a relevé Jean-Pierre Jouyet, interrogé sur France Inter.

 

Cette situation est due à « un endettement au Japon très fort, des déséquilibres américains qui sont extrêmement profonds malgré des plans de relance qui ne donnent pas de grand résultat, et, en Europe, à la crise des dettes souveraines », a expliqué l'ancien secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

 

«Nous devons prendre des mesures urgentes au niveau international», a-t-il ajouté, en espérant que «les Européens, les Américains et le Fonds monétaire international (FMI) vont au moins arriver à émettre un diagnostic partagé».

 

«Ce qu'attendent les marchés», a-t-il insisté, «c'est d'y voir un peu plus clair».

 

«On est dans une situation d'une crise d'endettement qui, en 2008, était caractérisée par une montée de la dette privée et qui, aujourd'hui, est caractérisée par une montée de dettes publiques, de déficits publics et de déséquilibres dans toutes les économies mondiales», a-t-il résumé.

 

«Il se trouve que l'Europe est l'épicentre de cette crise». «On n'est pas dans une situation meilleure qu'en 2008», a-t-il mis en garde.

 

http://www.20minutes.fr/ledirect/793030/risque-crise-systemique-estime-jean-pierre-jouyet

Commentaire n°55 posté par BA le 23/09/2011 à 19h43

M. Abadie,

Vous prenez des positions baissières à l'aide de BX4.

Néanmoins l'AMF a interdit récemment toute prise de position baissière sur les financières mais également par l'intermédiaire de produits dérivés comportant ces valeurs et le BX4 en fait partie (sauf bien sur en instrument de couverture).

Comment allez vous gérer vos positions baissières à l'avenir ?

Car il est peu probable que l'AMF lève cette interdiction en période de forte baisse.

le baron rouge

Commentaire n°56 posté par le baron rouge le 23/09/2011 à 20h57

Il est tout à fait possible d'acheter du BX4 en couverture (il me reste quelques small caps), et la notion de couverture peut être assez large. Ensuite il y a d'autres trackers  que le BX4, sur le DAX par exemple, ou sur l'eurostoxx (pour l'eurostoxx, il suffit d'acheter la petite proportion de financières concernée par la directive pour compenser, et cela ne change pas grand chose au final à la performance.

Enfin, à force de plonger, ces financières finiront par sortir complètement de l'indice eurostoxx.

Maintenant, si les autorités se mettent à interdire toute position short sur l'ensemble des marchés européens (ce qui serait ridicule, mais la bêtise des keynésiens n'a pas de limites, et c'est pratique de pouvoir désigner le "méchant spéculatif" comme bouc émissaire pour détourner l'attention), il faudra se replier sur des solutions hors PEA (tracker sur le VIX par exemple, produits baissiers sur marchés non européens...etc).

Sans oublier l'essentiel : garder son cash pour profiter des soldes historiques à venir.

P.S :  depuis l'entrée en vigueur de la directive AMF le 12/8, la Socgen et le Crédit agricole ont perdu environ 1/3 de leur valeur, en seulement 6 semaines. Ce qui montre bien l'inefficacité totale de ce type de règlementations, et aussi que la baisse des banques n'est pas le fait d'une "attaque de spéculateurs", mais d'une défiance profonde des investisseurs.

 

Réponse de loïc abadie le 24/09/2011 à 07h00

Les bourses tombent de Charybde en Scylla.

 

Les banques pourraient avoir besoin de 4000 milliards de dollars, selon la BRI.

 

 

Le secteur bancaire a été malmené alors que la recapitalisation de certaines banques européennes est désormais présentée comme inévitable. De plus, le spectre de l’assèchement de crédit a rejailli. Les banques européennes pourraient faire face à des besoins de liquidités à court terme d’au moins 4000 milliards de dollars, selon une étude de la Banque de règlements internationaux (BRI) rendue publique il y a une semaine, mais passée inaperçue. 

 

En France, le président de l’Autorité des marchés financiers a parlé de «situation très, très préoccupante» et s’est inquiété d’un «risque de crise systémique» ­capable de faire plonger toute la ­planète dans la récession.

 

Source : Le Temps, samedi 24 septembre 2011.

 

http://81.27.130.64/economie_finance

Commentaire n°57 posté par BA le 24/09/2011 à 17h25

Un plan de recapitalisation des banques est dans les "tuyaux" semble-t-il... Un rebond à prévoir d'ici fin septembre... Avant le GRAND PLONGEON d'octobre...

A mon humble avis le DJ devrait dévisser autour des 8700 points... soit au minimum -20% de Baisse et sans doute irons nous visiter les 8000 points en "extension", soit -25% environ... Mais je ne serais absolument pas étonné qu'il y ait un Maximum de Baisse sur les 7000 points, soit -35%.

Visiter les 7000 points sur le DJ ne ferait que retracer 100% de la hausse depuis Mars 2009. Mais je pense que la clôture du mois d'octobre devrait être au-dessus des 7000 points car la Baisse continuera encore sur plusieurs mois et nous irons voir au minimum 4000 points sur le DJ...

http://www.dtom.fr/archives/video-fn-et-franc-maconnerie-un-tabou-qui-se-brise/

Commentaire n°58 posté par Patrick le 24/09/2011 à 21h19

D’après le dogme scientifique basé sur les théories d’Albert Einstein et la relativité restreinte, il est impossible de voyager plus rapidement que la Lumière. C’est une constante de la physique fondamentale.

Seulement voilà, des physiciens (en collaboration avec le CERN) viennent d’observer des particules allant plus vite que la Lumière !

cielbleu

La découverte est tellement bouleversante qu’ils en appellent à leurs collègues pour effectuer des mesures indépendantes

Les scientifiques ont refait plusieurs fois leurs mesures. Ils ne peuvent mettre en doute les moyens employés. Travaillant avec des experts en métrologie, ils se basent sur la précision des horloges atomiques et des systèmes GPS les plus avancés qui leur permettent de déterminer le temps de voyage des particules avec une précision inférieure à 10 nanosecondes.

Face à cette « bombe », ils se montrent prudents et sollicitent l’avis d’experts indépendants.

« Si ces mesures sont confirmées, cela pourrait changer notre vision de la physique, mais nous devons être sûrs qu’il n’y a pas d’autres explication, plus banale. Cela demande des mesures indépendantes », a déclaré le directeur de la recherche au CERN Sergio Bertolucci.

Source : Tribune de Genève

Commentaire n°59 posté par Patrick le 24/09/2011 à 21h37

More from Sky News correspondent Ed Conway (via Twitter):

  • G20 now preparing itself for Greek default after October - Sky sources. Will be on Sky News imminently with more
  • G20 sources: all efforts behind the scenes (by G20 members) are now going into recapitalising banks, preparing economies for default.
  • G20 sources: default not expected until after Cannes G20 early November. Emergency funding should still keep Greece afloat thru October
  • G20 sources: No suggestion Greek default need imply country leaving the euro
  • G20 sources: @ Washington summit marked difference in attitude. Confident euro members edging closer to recapitalising banks, expanding EFSF

Looks like the inevitable is coming in about a month.

Commentaire n°60 posté par Patrick le 24/09/2011 à 22h25
Commentaire n°61 posté par Patrick le 24/09/2011 à 23h10

Avec la prise en compte de plus importante de la poliique dans les notations des états ces dernières semaines... suis-je le seul à penser probable que la déconfiture d'hier pour le clan de bling-bling-président ne sonne comme un accélérateur de la chute de notre AAA? Surtout cumulé aux lourdes valises retombant de Karachi tout autour de l'Elysée...

Le petit-homme, qui esperait sans doute retarder cela après les présidentielles, devrait alors assumer pleinement les conséquences de sa politique économique qui détruit notre socle industriel, sans parler des cadeaux fiscaux à ses fortunés amis: Quand la Bettencourt, par exemple, a participé à sa campagne ce n'était visiblement pas un don mais un investissement...

Bref, dans la vie on récolte tojours ce que l'on sème... et il semble que celle de printemps sera à la mesure de la merde semée depuis 10 ans par l'UMP en général et Sarko en particulier, avec accélération notable depuis 2007...

Accrochez vos ceintures, une fois le train passé au point haut des montagnes russes, il n'a d'autre choix que de finir le parcours tracé par des années de bêtise élue à 53% des voix...

Commentaire n°62 posté par lo le 26/09/2011 à 10h39

Il y a eu une primaire socialiste à deux tours en avril et mai 2007, elle a désigné comme vainqueur un candidat socialiste-keynésien d'un courant appelé "UMP" face à une candidate socialiste-keynésienne d'un autre courant appelé "PS". Si cette candidate avait été élue, les choses auraient été sans doute légèrement pires qu'aujourd'hui en terme de fuite en avant dans la dette, mais à peine, vu que ces deux courants ont globalement la même vision des choses.

Réponse de loïc abadie le 27/09/2011 à 10h30

loic,

ne penses tu pas qu'il faudrait que l'allemagne sorte de l'euro (tout en restant dans l'europe) ? ce serait beaucoup simple car leur monnaie s'évaluerait et l'euro se dévaluerait. il serait simple de convaincre les allemands d'échanger leur euro contre une monnaie qui aurait le potentiel de s'apprecier...

l'inverse étant beaucoup plus difficile pour les grecs...

cela redonnerait de la puissance - compétitivité aux autres mb de l'euro dont la france

et permettrait au final de tenir plus longtemps...

Commentaire n°63 posté par seb le 26/09/2011 à 15h00

Pour la première fois, la gauche est majoritaire au Sénat

 

NEVERMIND

 

CAC 40

FR0003500008 PX1

2 859.34 Pts   + 1.75%
Nyse Euronext Temps réel
Commentaire n°64 posté par Kom_As_You_Are le 26/09/2011 à 17h49

"La Gauche est majoritaire au Sénat"...

Ah bon ? Moi je pense que la Gauche est majoritaire à TOUTES les élections dans ce pays depuis Mai 1981... !!!

Droite = Gauche = du pareil au même...

Même que la Droite à souvent fait plus à gauche que la gauche elle-même...

Commentaire n°65 posté par Patrick le 26/09/2011 à 22h28

Mardi 27 septembre 2011 :

 

Le domino grec est tombé, puis le domino irlandais est tombé, puis le domino portugais est tombé. Maintenant, le domino espagnol va tomber.

 

Ou alors le domino italien ?

 

Taux en hausse pour l'Espagne et l'Italie.

 

Espagne :

 

Le Trésor espagnol a émis mardi pour 3,225 milliards d'euros de bons à 3 et 6 mois, avec des taux en forte hausse par rapport à la dernière émission de ce type le 23 août, a annoncé la Banque d'Espagne.

 

Les taux ont augmenté, à 1,692 % pour l'émission à 3 mois (contre 1,357 % le 23 août 2011), et à 2,665 % pour celle à six mois (contre 2,187 % le 23 août). Le Trésor visait une émission d'entre 2,5 et 3,5 milliards d'euros.

 

Italie :

 

Le Trésor italien a émis mardi 14,5 milliards d'euros d'obligations à court terme, dont les taux d'intérêt ont bondi à des niveaux records, signe de la méfiance des investisseurs. Cette émission était le premier test pour l'Italie sur le marché obligataire depuis l'abaissement de sa note souveraine en début de semaine dernière par l'agence Standard and Poor's, ce qui a attisé les craintes d'une contagion de la crise de la dette à la troisième économie de la zone euro. 

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/09/27/97002-20110927FILWWW00502-taux-en-hausse-pour-l-espagne.php

Commentaire n°66 posté par BA le 27/09/2011 à 14h12

@Seb: Je ne suis pas Loic... mais je vois mal l'allemagne sortir de l'€ puisqu'elle beneficie de sa valeur: L'Euro a les gênes du Mark, pas de la Drachme!

Bon, si ca monte trop par rapport au dollar, cela doit bien commencer à gêner un peu l'export malgré un marché hors europe de haute valeur ajoutée (machines outils, airbus, medicament/chimie fine...)... et encore: Tant qu'un € ne depasse pas 1.5$, ca semble rester gérable pour leurs marchés, comme c'était le cas du temps du mark!

Mine de rien, avec l'abandon du nucleaire et une industrie à faire tourner au gaz/pétrole (et un peu d'eolien/solaire pour la bonne conscience affichée!), cumulé aux besoins de l'industrie chimique, tant que ces matières premières se paieront en dollar je ne suis pas certain que ca change!

La situation va devenir assez intéréssante d'ici 2020... si on est assez intelligents pour tirer parti d'un prix de l'uranium qui va fondre dans la desaffection post-fukushima... alors qu'on sera en plein dans les véritables problèmes d'énergie fossile que les politiques qui se dessinent (Allemagne, Japon, Italie...) vont notablement accélérer.

Ils auront GazPoutine d'un côté... et la France, leur fée electricité de l'autre... jouant à la politique extérieure du robinet de gaz et du disjoncteur!

En attendant, la fameuse qualité allemande plombe les gros programmes d'Airbus, mais ce sont hélas eux qui noyautent les organigrammes d'EADS (et pas seulement d'airbus)!

Tout cela pour dire qu'avec des politiques totalement abrutis il n'est même pas certain qu'on sache pofiter de l'aubaine qui se dessine!

Commentaire n°67 posté par yan le 27/09/2011 à 16h40

De toutes manières, la dette devient incontrolable pour les états car ils doivent emprunter sur le marché et non directement aux banques centrales: Cela est en général présenté comme un mécanisme régulateur, mais on voit bien qu'il prouve actuellement sa totale inefficacité car il intervient trop tard! Par contre, il rapporte des sommes énormes aux banques (qui prêtent plus cher qu'elles n'empruntent aux banques centrales).

Pour retomber sur nos pattes, il est urgent que les états puissent de nouveau emprunter aux banques centrales directement... contre l'interdiction d'être en déficit si la dette dépasse 50% du PIB par exemple... et un déficit plafonné a 3% si on est en dessous. Chiffres au doigt mouillé qui seraient dans doute à affiner.

On gagne un système incitatif qui, si ca dérape quand même, va contraindre à une gestion bon père de famille jusqu'a être revenu dans les clous... sauf à vouloir emprunter à des taux d'usurier.

Sauf à vouloir gonfler les profits des copains banquiers, je ne voit aucune logique au système actuel.

Commentaire n°68 posté par loy le 28/09/2011 à 16h05

Jeudi 29 septembre 2011 :

L’Italie lève 7,85 milliards d’euros avec des taux en forte hausse.

L’Italie faisait appel au marché des capitaux ce jeudi via des emprunts à 3, 4, 10 et 11 ans. Le Trésor italien a ainsi émis pour 7,85 milliards d'obligations.

La demande était au rendez-vous (11,5 milliards d’euros) alors que le Trésor prévoyait de lever entre 5,5 et 9 milliards.

Signe de la méfiance des investisseurs selon la Banque d'Italie, une forte hausse des taux d’intérêt a été constatée.

Pour exemple, les taux à 3 ans ont grimpé à 4,68 %, contre 3,87 % lors de la précédente émission de même échéance.

Même constat pour l'emprunt à 11 ans (5,86 %, contre 5,22 % lors de la précédente émission), et 5,63 % (contre 4,58 %) pour les titres de maturité 2015.

Malgré le plan de rigueur et d'économie adopté il y a peu par le Parlement italien, les marchés ne semblent donc pour le moment pas rassurés par la situation actuelle du pays.

http://www.oblis.be/fr/l%E2%80%99italie-leve-785-milliards-d%E2%80%99euros-avec-des-taux-en-forte-hausse-13374

Plus les jours passent, plus l'Italie emprunte à des taux en forte hausse.

Plus les jours passent, plus l'Italie se rapproche du défaut de paiement.

Et les soi-disant "plans de sauvetage" ne rassurent pas du tout les investisseurs internationaux.

Commentaire n°69 posté par BA le 29/09/2011 à 15h05
Vendredi 30 septembre 2011 :
Trois banques espagnoles valorisées à quasiment zéro euro.
La Banque d'Espagne a repris trois caisses régionales espagnoles vendredi, mais leur valorisation quasiment nulle fait craindre que l'Etat doive trouver encore d'autres capitaux pour couvrir les pertes liées aux actifs immobiliers toxiques détenus par les "cajas".
Les trois banques sont NCG Banco, Catalunya Bank et Unnim Banc. La Banque d'Espagne a évalué les deux premières à 0,1 leur valeur comptable, et elle a payé un euro symbolique pour la troisième.
Ensemble, ces trois banques, qui n'ont pas réussi à attirer des capitaux privés et ont donc dû être de fait nationalisées, pèsent à hauteur de 7 % du système bancaire espagnol.
http://www.boursorama.com/actualites/trois-banques-espagnoles-valorisees-a-quasiment-zero-euro-7b7727fd37f7e92f14fd35aefafb45aa
Commentaire n°70 posté par BA le 30/09/2011 à 22h31
Commentaire n°71 posté par Patrick le 01/10/2011 à 09h54

L’Allemagne ne consacrera pas plus d’argent au FESF.

 

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a exclu que l’Allemagne consacre plus d’argent au FESF que les 211 milliards d’euros votés par le Bundestag et le Bundesrat, dans un entretien au magazine Super-Illu.

 

« Le Fonds de secours européen a un plafond de 440 milliards d’euros, 211 milliards incombent à l’Allemagne. Et c’est tout. Terminé. A l’exception des intérêts qui viendraient s’ajouter », a déclaré le ministre.

 

La dotation du mécanisme européen de stabilité MES, qui doit remplacer le FESF au plus tard en 2013, sera d’après M. Schäuble moins importante.

 

« Il ne sera alors question que de 190 milliards au total, pour lesquels nous serons garants, intérêts inclus », a expliqué le pilier du gouvernement de la chancelière Angela Merkel.

 

Une majorité d’Allemands (58 %) considère l’extension du Fonds de secours de la zone euro comme une erreur, indique un sondage à paraître dimanche 2 octobre dans le journal Bild am Sonntag.

 

http://www.romandie.com/news/n/_L_Allemagne_ne_consacrera_pas_plus_d_argent_au_FESF_011020110910.asp

Commentaire n°72 posté par BA le 01/10/2011 à 13h35
Dimanche 2 octobre 2011 :
La Grèce manquera les objectifs de déficit qui lui ont été assignés par ses bailleurs de fonds internationaux pour cette année et la suivante, en raison d'une récession plus marquée que prévu, ont rapporté des sources avant l'adoption par le gouvernement dimanche du projet de budget 2012.
Athènes s'attend à ce que son déficit atteigne 8,5 % du produit intérieur brut (PIB) cette année, alors que l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) avaient demandé que le déficit ne dépasse pas 7,6 % du PIB, ont dit deux sources citant le projet de loi que devait approuver le gouvernement dans la soirée.
Le projet de budget prévoit que le déficit sera réduit à 6,8 % en 2012, contre un objectif fixé à 6,5 %, précisent-elles.
Le texte table sur une contraction de l'économie de 5,5 % cette année, et 2 % l'an prochain. 
Ces chiffres sont conformes à ceux publiés le mois dernier par le FMI, mais bien pires que les hypothèses retenues lors de la négociation du deuxième plan d'aide à Athènes en juillet, qui prévoyaient un retour à la croissance l'an prochain.
http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/objectifs-de-deficit-non-respectes-en-2011-et-2012-pour-la-grece-02-10-2011-1379716_240.php
Commentaire n°73 posté par BA le 02/10/2011 à 20h53

La Police portugaise se joint aux manifestants qu’elle était chargée de réprimer

Mercredi 28 septembre à Lisbonne (Portugal), plusieurs centaines de policiers et gendarmes qui avaient pour ordre de briser la contestation sociale ont fini par la rejoindre.

Les policiers un document de revendications au ministère de l’intérieur. Ils y exigent de meilleures conditions de travail et le respect d’un accord salarial convenu en 2010 avec le précédent gouvernement socialiste.

Le gouvernement à gelé le salaire de tous les fonctionnaires en échange d’un sauvetage européen.

Le ministère de l’intérieur indique qu’il n’a quasiment aucune marge de manoeuvre pour répondre aux revendications des policiers. Il se pourrait donc que beaucoup d’autres agents décident de rejoindre la contestation.

Comme on l’a remarqué lors des derniers soulèvements populaires, lorsque les forces de police ou l’armée prennent le parti de la contestation, les chances de changement s’accroissent fortement. Affaire à suivre..

La vidéo(en Espagnol, mais les images parlent d’elles-mêmes) :

Commentaire n°74 posté par Patrick le 02/10/2011 à 22h31

Les policiers portugais rejoignent les manifestants... C'est le début de la FIN pour le système actuel...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jkdBfeqaIZM

Commentaire n°75 posté par Patrick le 02/10/2011 à 22h33

Lundi 3 octobre 2011 :

 

Economie : l'Euro rechute, les Bourses asiatiques plongent avec la Grèce.

 

Les marchés financiers commencent la semaine en nette baisse, après l'admission par la Grèce qu'elle n'atteindra pas ces objectifs de réduction de dette. Ce matin, l'Euro est retombé à un nouveau plus bas niveau depuis 8 mois, à 1,3325 $ dans la nuit, avant de se reprendre un peu autour de 1,3335 $ (-0,3%) en début de matinée. 

 

De leur côté, les Bourses asiatiques sont en forte baisse : - 2,3% pour le Nikkei à Tokyo, - 4,9% pour le Hang Seng à Hong Kong, - 2,5% pour l'ASX-200 à Sydney. Le pétrole reperd quant à lui 1,4% à 78,10$ le baril de brut WTI, tandis que l'or rebondit légèrement de 0,6% à 1.632,60$ l'once.

 

Alors que les ministres des Finances européens se réunissent à nouveau aujourd'hui lundi sur la question grecque, les investisseurs s'inquiètent à nouveau des divisions au sein de l'Europe sur la gestion de cette crise. 

 

Les rumeurs d'une défaillance de la Grèce sur sa dette sont revenues en force ce week-end, après les dernières informations en provenance d'Athènes, et de nouvelles déclarations du côté de l'Allemagne, où le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a exclu toute contribution supplémentaire de Berlin au FESF (Fonds européen de stabilité financière).

 

De son côté, un membre influent de la coalition au pouvoir en Allemagne, le démocrate-chrétien Michael Fuchs, a aussi déclaré au journal "Rheinische Post" que la Grèce était "en faillite" et qu'il n'y aurait sans doute pas d'autre choix que d'effacer 50 % de sa dette...

 

http://www.boursier.com/actualites/news/economie-l-euro-rechute-les-bourses-asiatiques-plongent-avec-la-grece-452547.html

Commentaire n°77 posté par BA le 03/10/2011 à 08h37

1er oct 2011 – Tampa, FL

Traduction: Nogard

Le mouvement « Occuper Wall Street » vient peut-être juste de recevoir une surprise inattendue. L’armée américaine et des troupes de Marines auraient été vues à différents endroits de manifestations en train de soutenir le mouvement et protéger les manifestants.

Un militaire, Ward Reilly a posté ceci sur facebook :
« Je vais là-bas ce soir dans ma tenue bleue. Pour l’instant, 15 de mes collègues Marine m’y rejoindront, aussi en uniforme.

Je veux adresser le message suivant à Wall Street et au Congrès :
Je n’ai pas combattu pour Wall Street. Je me suis battu pour l’Amérique. Maintenant, c’est au tour du Congrès.

Mon véritable espoir, cependant, est que nous, vétérans, puissions agir en tant que première ligne de défense entre la police et les manifestants. S’ils veulent choper des manifestants et les matraquer, ils devront d’abord passer au travers du putain de Premier Corps des Marines. Voyons voir un flic matraquer un tas de vétérans de guerre décorés

Commentaire n°78 posté par Patrick le 03/10/2011 à 19h02

Mardi 4 octobre 2011 :

 

La Bourse de Paris très déprimée sur fond de craintes d'un défaut grec.

 

La Bourse de Paris restait très déprimée mardi après-midi, après une ouverture dans le rouge de Wall Street, les craintes d'un défaut de paiement grec faisant plonger le secteur bancaire, Dexia en tête.

 

A 15H50 (13H50 GMT), le CAC 40 perdait 3,47 %, cédant 102,34 points à 2.824,75 points dans un volume d'échanges modeste de 1,953 milliard d'euros.

 

Les investisseurs vont suivre avec attention à partir de 16H00 le discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke, sur les perspectives économiques. M. Bernanke s'exprimera devant la commission économique conjointe du Congrès américain.

 

Les craintes d'un retour en récession restent très vives. Standard & Poor's a révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro, à 1,1 % en 2012, contre 1,5 % jusque-là.

 

Le marché restait dépité par le manque d'avancées sur la Grèce lors de la rencontre lundi entre les ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe).

 

"Le report de la réunion exceptionnelle du 13 octobre, qui devait décider ou non de l'octroi à la Grèce de la tranche d'aide de 8 milliards d'euros, est une mauvaise nouvelle qui perturbe les marchés", soulignent les stratégistes du Crédit Mutuel-CIC.

 

http://www.boursorama.com/actualites/la-bourse-de-paris-tres-deprimee-sur-fond-de-craintes-d-un-defaut-grec-4a2d52b903e7e4e545f7b19376b391fe

Commentaire n°79 posté par BA le 04/10/2011 à 16h19

J'ai vendu ce soir 80% de mes BX4 car le DJ a enfoncé la zone support des 10600 très puissante.

J'attends un dernier rebond violent avant le Saut de l'Ange dans le Grand Vide.

Commentaire n°80 posté par Patrick le 04/10/2011 à 20h40

@BA

Pourriez-vous illustrer vos propos ultra intéressants avec quelques copier / coller vers les sites de Bloomberg ? Je pense qu'on entrerait alors dans une nouvelle dimension de l'analyse économique que vous êtes le seul à pouvoir nous apporter...

Merci pour votre contribution iconoclaste au débat économique actuel.

Commentaire n°81 posté par Andre le 04/10/2011 à 21h10
lien .mp3 : http://rf.proxycast.org/m/media/296096201420.mp3?c=culture&p=DU+GRAIN+A+MOUDRE_10175&l3=20111004&l4=&media_url=http%3A%2F%2Fmedia.radiofrance-podcast.net%2Fpodcast09%2F10175-04.10.2011-ITEMA_20312854-0.mp3 lien joueur : http://www.franceculture.com/player?p=reecoute-4316291#reecoute-4316291 lien audio : http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-peut-on-se-passer-de-la-bourse-2011-10-04.html lien .xml : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10175.xml lien podcast : http://www.franceculture.com/podcast/4294279 Du Grain à moudre Syndiquer le contenu par Hervé Gardette Le site de l'émission Emission Du Grain à moudre du lundi au jeudi de 18h20 à 19h Ecoutez l'émission 39 minutes Peut-on se passer de la Bourse ? 3 04.10.2011 - 18:20 Christian Courtin-Clarins ©Radio France Ecoutez le contrepoint de Julie Gacon. Christian Courtin-Clarins, chairman de la société Clarins spécialisée dans le produit cosmétique haut de gamme, justifie le choix de d'avoir quitté la bourse en 2008 pour échapper, dit-il, aux pressions à court terme : Suivez-nous sur : Invité(s) : Philippe Tibi, président d'UBS Securities France et de l’AMAFI (Association française des marchés financiers) François Morin, économiste et professeur émérite à l'Université de Toulouse I Angelo Riva, économiste et historien Thème(s) : Idées| Economie| bourse Lien(s) AMAFIL’Association française des marchés financiers est l’organisme représentant les professionnels de la bourse et des marchés financiers en France. L’AMAFI regroupe plus de 120 adhérents, en majorité des entreprises d’investissement, des établissements de crédit, des opérateurs d'infrastructures de marché, soit plus de 10 000 professionnels de la bourse et de la finance.amafi.fr Document(s) Un monde sans Wall Street ? François Morin Seuil, 2011 3 commentaires Portrait de Anonyme henry3804.10.2011 Excellente émission ! Un grand merci à France culture. Au moment précis où les SWAPs deviennent quasiment absents car les banques ne veulent plus prendre de risque, ce qui explique le plongeon des places boursières car les liquidités se raréfient, la bourse est le côté visible de l'iceberg financier qui est sur le point de se fissurer, créant un raz-de-marée mondial probablement pire que la crise de 1929... Les semaines à venir vont être cruciales pour les démocraties. Portrait de Anonyme ghislaine04.10.2011 M. Tibi manque probablement d'expériences professionnelles, lorsqu'il affirme qu'il n'a jamais rencontré de chef d'entreprise qui recherche des marges de 15%. Je ne suis qu'une consultante en informatique et j'ai reçu de nombreux couriels de "CEO" de ce type "Our operating margin of 13.6% in 2006 – though higher than last year – was lower than we had hoped and did disappoint some of our investors". Suivi de licenciements de collègues par centaines. Les analyses de M. Morin me paraissent beaucoup plus proche de la réalité du terrain. Je vous remercie de bien vouloir faire suivre mon couriel à vos trois invités. Portrait de Anonyme ThC04.10.2011 Le même sujet dans un langage accessible: "La Bourse à la corbeille" Frédéric Lordon http://blog.mondediplo.net/2010-03-12-Il-faut-fermer-la-Bourse
Commentaire n°82 posté par Se_Bourser_La_Passe le 04/10/2011 à 22h42
Mardi 4 octobre 2011, vers 23 heures : 
Un événement d'une importance historique :
Italie : Moody's abaisse la note souveraine de la dette italienne.
L'agence d'évaluation financière américaine Moody's a annoncé mardi qu'elle abaissait à A2 la note souveraine de l'Italie, contre Aa2 auparavant, en raison des risques pour le financement sur les marchés de la dette à long terme, de l'atonie de l'économie et des incertitudes politiques.
Moody's a assorti sa décision d'une perspective négative, ce qui signifie qu'elle pourrait encore abaisser la note des obligations d'Etat italiennes à l'avenir.
Pour les émissions d'obligations publiques à court terme, l'agence a maintenu sa note de Prime-1.
Moody's a donné comme premier motif au déclassement italien l'accroissement des risques pour le financement des dettes publiques élevées dans la zone euro pour des pays comme l'Italie en raison de l'érosion soutenue et non cyclique de la confiance des investisseurs.
Deuxième raison: les risques négatifs croissants pour la croissance économique liés à des lacunes structurelles et à un affaiblissement des perspectives de croissance au niveau mondial.
Selon Moody's, une troisième raison pour déclasser l'Italie réside dans les risques et le temps dont aura besoin le gouvernement pour atteindre ses objectifs de réduction du déficit et pour inverser la tendance à l'accroissement de la dette publique en raison des incertitudes économiques et politiques.
L'agence avait annoncé le 16 septembre qu'elle prolongeait la période d'examen de la note souveraine de l'Italie entamée à la mi-juin, pour prendre le temps d'examiner des mesures budgétaires adoptées à la mi-septembre. 
Une autre agence de notation, Standard and Poor's, a abaissé la note italienne (à A contre A+) le 19 septembre en raison de perspectives de croissance jugées trop faibles.
http://www.romandie.com/news/n/_Italie_Moody_s_abaisse_la_note_souveraine_de_la_dette_italienne041020112310.asp
Commentaire n°83 posté par BA le 04/10/2011 à 23h19

@BA

Merci pour cette info que tout le monde avait loupée. Que ferait-on sans vous ?

Commentaire n°84 posté par Albert le 05/10/2011 à 06h28

La Syrie menace d'attaquer Israël dans les 3 Heures si l'OTAN intervient et l'Iran attaquera la flotte US dans le Golfe Persique...

Syria: the wildcard to peace or war in the Middle East?
October 4, 2011 – DAMASCUS -  Syrian President Bashar Assad on Tuesday threatened to set fire to the Middle East, and especially Israel, if NATO attacks Syria, the Iranian Fars news agency reported. In a meeting with Turkish Foreign Minister Ahmet Davutoglu, Assad said: “If a crazy measure is taken against Damascus, I will need not more than six hours to transfer hundreds of rockets and missiles to the Golan Heights to fire them at Tel Aviv.” Davutoglu reportedly conveyed a message of warning from the US to Assad. The Iranian report has not been verified by other sources. According to the Fars news agency, the Syrian president stressed that Damascus will also call on Hezbollah in Lebanon to launch a fierce rocket and missile attack on Israel, such that Israeli intelligence could never imagine. All these events will happen in three hours, but in the second three hours, Iran will attack the US warships in the Persian Gulf and the US and European interests will be targeted simultaneously,” Assad said. –Ynet News
Commentaire n°85 posté par Patrick le 05/10/2011 à 09h23

Mercredi 5 octobre 2011 :

 

Le ministre de l'Economie François Baroin a indiqué mercredi qu'une reprise par la Caisse des dépôts (CDC) et la Banque postale d'une partie des activités de prêts aux collectivités locales françaises de la banque franco-belge Dexia était "la piste la plus sérieuse".

 

"Le conseil de surveillance de Dexia se prononcera demain. C'est évidemment la piste la plus sérieuse, parce que c'est la plus solide, la plus expérimentée, celle que l'on connaît le mieux", a-t-il déclaré sur RTL, confirmant de fait la scission à venir de la banque, première victime de la crise de liquidités qui sévit dans la zone euro.

 

Dexia "ne pourra pas rester en l'état, c'est incontestable", a ajouté M. Baroin, pour qui la banque reste toutefois un "cas particulier".

 

"Elle subit à la fois l'addition de la très mauvaise gestion et d'un modèle économique qui était fondé sur un besoin de liquidité pour financer ses projets, et de sa direction avant 2007", a-t-il expliqué.

 

"Les Etats belge et français en 2008 ont parfaitement réagi" quand Dexia s'est retrouvée dans l'incapacité de se financer sur le marché interbancaire, paralysé par la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, a-t-il rappelé.

 

"Nous allons faire en gros la même chose : nous garantissons la protection des dépôts pour les particuliers, essentiellement en Belgique, et nous garantissons la poursuite de la continuité de l'activité des collectivités locales pour financer leur investissement", a-t-il dit.

 

Le Premier ministre belge, Yves Leterme, a annoncé mardi en fin de soirée que son gouvernement avait approuvé la création d'une structure de défaisance ("bad bank") pour séparer les "actifs du passé" qui pèsent sur l'activité de Dexia.

 

La France et la Belgique accorderont "le cas échéant" leurs garanties aux actifs problématiques regroupés au sein de la nouvelle structure. La Caisse des dépôts et la Banque Postale (établissement public) pourraient participer à la création de cette structure pour la partie prêts aux collectivités.

 

http://www.boursorama.com/actualites/dexia-francois-baroin-confirme-la-piste-caisse-des-depots-banque-postale-09183a54598279cdafca86389a5f4fab

 

En clair :

 

CONtribuables français, préparez-vous à payer.

 

CONtribuables belges, préparez-vous à payer.

Commentaire n°86 posté par BA le 05/10/2011 à 09h45

Quand l'Allemagne lance un emprunt à 3 mois, elle doit payer un taux d'intérêt de 0,300 % environ.

 

Mercredi 5 octobre 2011, la France a lancé un emprunt à 3 mois : la France a dû payer un taux d'intérêt de 0,340 %. Les taux sont en baisse par rapport à la précédente émission.

 

Et le Portugal ?

 

Mercredi 5 octobre 2011, le Portugal a lancé un emprunt à 3 mois : le Portugal a dû payer un taux d'intérêt de ... 4,972 % ! Les taux sont en hausse par rapport à la précédente émission.

 

http://www.romandie.com/news/n/BONDSLe_Portugal_emprunte_722_mio_EUR_a_trois_mois_taux_en_legere_hausse051020111310.asp

 

Plus les jours passent, plus le Portugal emprunte à des taux qui augmentent.

 

Plus les jours passent, plus le Portugal se rapproche du défaut de paiement.

 

Le soi-disant "Fonds Européen de Stabilisation" ne stabilise rien du tout.

 

Et les soi-disant "plans de sauvetage" ne rassurent pas du tout les investisseurs internationaux.

Commentaire n°87 posté par BA le 05/10/2011 à 13h58

Message de Steeve Jobs :

Le message que Steve Jobs a laissé pour vous sur la vie, la mort et les raisons de son succès.

« C'est un honneur de me trouver parmi vous aujourd'hui et d'assister à une remise de diplômes dans une des universités les plus prestigieuses du monde. 

Je n'ai jamais terminé mes études supérieures. A dire vrai, je n'ai même jamais été témoin d'une remise de diplômes dans une université. 

Je veux vous faire partager aujourd'hui trois expériences qui ont marqué ma carrière. C'est tout. Rien d'extraordinaire. Juste 3 expériences.

« Pourquoi j'ai eu raison de laisser tomber l'université »

La première concerne les incidences imprévues. J'ai abandonné mes études au Reed College au bout de six mois, mais j'y suis resté auditeur libre pendant dix-huit mois avant de laisser tomber définitivement. 

Pourquoi n'ai-je pas poursuivi ?

Tout a commencé avant ma naissance. Ma mère biologique était une jeune étudiante célibataire, et elle avait choisi de me confier à des parents
adoptifs. 

Elle tenait à me voir entrer dans une famille de diplômés universitaires, et tout avait été prévu pour que je sois adopté dès ma naissance par un avocat et son épouse. Sauf que, lorsque je fis mon apparition, ils décidèrent au dernier moment qu'ils préféraient avoir une fille. Mes parents, qui étaient sur une liste d'attente, reçurent un coup de téléphone au milieu de la nuit : 

« Nous avons un petit garçon qui n'était pas prévu. Le voulez-vous ? » 
Ils répondirent : « Bien sûr. » 

Ma mère biologique découvrit alors que ma mère adoptive n'avait jamais eu le moindre diplôme universitaire, et que mon père n'avait jamais terminé ses études secondaires. Elle refusa de signer les documents définitifs d'adoption et ne s'y résolut que quelques mois plus tard, quand mes parents lui promirent que j'irais à
l'université.

17 ans plus tard, j'entrais donc à l'université. 
Mais j'avais naïvement choisi un établissement presque aussi cher que Stanford, et toutes les économies de mes parents servirent à payer mes frais de scolarité. 

Au bout de 6 mois, je n'en voyais toujours pas la justification. Je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire dans la vie et je n'imaginais pas comment l'université pouvait m'aider à trouver ma voie. J'étais là en train de dépenser tout cet argent que mes parents avaient épargné leur vie durant. 

Je décidai donc de laisser tomber. 

Une décision plutôt risquée, mais rétrospectivement c'est un des meilleurs choix que j'aie jamais faits. Dès le moment où je renonçais, j'abandonnais les matières obligatoires qui m'ennuyaient pour suivre les cours qui m'intéressaient.

Tout n'était pas rose. Je n'avais pas de chambre dans un foyer, je dormais à même le sol chez des amis. 

Je ramassais des bouteilles de Coca-Cola pour récupérer le dépôt de 5 cents et acheter de quoi manger, et tous les dimanches soir je faisais 10 kilomètres à pied pour traverser la ville et m'offrir un bon repas au temple de Hare Krishna. Un régal. 

Et ce que je découvris alors, guidé par ma curiosité et mon intuition, se révéla inestimable à l'avenir.
Laissez-moi vous donner un exemple : 

le Reed College dispensait probablement alors le meilleur enseignement de typographie de tout le pays. Dans le campus, chaque affiche, chaque étiquette sur chaque tiroir était parfaitement calligraphiée. 

Parce que je n'avais pas à suivre de cours obligatoire, je décidai de m'inscrire en classe de calligraphie. 

C'est ainsi que j'appris tout ce qui concernait l'empattement des caractères,
les espaces entre les différents groupes de lettres, les détails qui font la beauté d'une typographie. C'était un art ancré dans le passé, une subtile esthétique qu

Commentaire n°88 posté par Patrick le 06/10/2011 à 15h48

La suite du discours de Steeve Jobs (réellement prononcé : vidéo pour les "incrédules" habituels :-) http://www.dailymotion.com/video/xd92sw_les-3-histoires-de-steve-jobs-stanf_lifestyle


Avoir en tête que je peux mourir
bientôt est ce que j'ai découvert de
plus efficace pour m'aider à prendre des
décisions importantes. Parce que presque
tout - tout ce que l'on attend de
l'extérieur, nos vanités et nos fiertés,
nos peurs de l'échec - s'efface devant
la mort, ne laissant que l'essentiel.

Se souvenir que la mort viendra un
jour est la meilleure façon d'éviter le
piège qui consiste à croire que l'on a
quelque chose à perdre. On est déjà nu.
Il n'y a aucune raison de ne pas suivre
son coeur.

Il y a un an environ, on découvrait
que j'avais un cancer. A 7 heures du
matin, le scanner montrait que j'étais
atteint d'une tumeur au pancréas. Je ne
savais même pas ce qu'était le pancréas.

Les médecins m'annoncèrent que c'était
un cancer probablement incurable, et que
j'en avais au maximum pour six mois. Mon
docteur me conseilla de rentrer chez moi
et de mettre mes affaires en ordre, ce
qui signifie :

« Préparez-vous à mourir. »

Ce qui signifie dire à ses enfants en
quelques mois tout ce que vous pensiez
leur dire pendant les 10 prochaines
années. Ce qui signifie essayer de
faciliter les choses pour votre famille.
En bref, faire vos adieux.

J'ai vécu avec ce diagnostic pendant
toute la journée. Plus tard dans la
soirée, on m'a fait une biopsie,
introduit un endoscope dans le pancréas
en passant par l'estomac et l'intestin.
J'étais inconscient, mais ma femme, qui
était présente, m'a raconté qu'en
examinant le prélèvement au microscope,
les médecins se sont mis à pleurer, car
j'avais une forme très rare de cancer du
pancréas, guérissable par la chirurgie.
On m'a opéré et je vais bien.

Ce fut mon seul contact avec la mort,
et j'espère qu'il le restera pendant
encore quelques dizaines d'années.

Après cette expérience, je peux vous
le dire avec plus de certitude que
lorsque la mort n'était pour moi qu'un
concept purement intellectuel : personne
ne désire mourir.

Même ceux qui veulent aller au ciel
n'ont pas envie de mourir pour y
parvenir. Pourtant, la mort est un

Commentaire n°89 posté par Patrick le 06/10/2011 à 16h52

BBC Does It Again: "In The Absence Of A Credible Plan We Will Have A Global Financial Meltdown In Two To Three Weeks" - IMF Advisor

Bad Bank CDS China Counterparties Credit Default Swaps default France Germany International Monetary Fund Ireland Japan Meltdown Morgan Stanley Newspaper Reuters Sovereign Debt United Kingdom

A week after the BBC exploded Alessio Rastani to the stage, it has just done it all over again. In an interview with IMF advisor Robert Shapiro, the bailout expert has pretty much said what,once again, is on everyone's mind: "If they can not address [the financial crisis] in a credible way I believe within perhaps 2 to 3 weeks we will have a meltdown in sovereign debt which will produce a meltdown across the European banking system. We are not just talking about a relatively small Belgian bank, we are talking about the largest banks in the world, the largest banks in Germany, the largest banks in France, that will spread to the United Kingdom, it will spread everywhere because the global financial system is so interconnected. All those banks are counterparties to every significant bank in the United States, and in Britain, and in Japan, and around the world. This would be a crisis that would be in my view more serrious than the crisis in 2008.... What we don't know the state of credit default swaps held by banks against sovereign debt and against European banks, nor do we know the state of CDS held by British banks, nor are we certain of how certain the exposure of British banks is to the Ireland sovereign debt problems."

Commentaire n°90 posté par Patrick le 07/10/2011 à 08h18

Excellent article de vincent Bénard et excellent commentaire de Nister Jones :

http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/vincent-benard-l-affaire-dexia-symbole-de-l-incompetence-des-elites-dirigeantes

Le 7 octobre 2011 par : Mister Jones

 

Excellent article. Tout est dit ou presque. Pour ma part je ne crois pas un seul instant à une quelconque incompétence de la part de ces mafieux qui nous gouvernent ou, plutôt, qui nous exploitent. Ils obéissent à un plan, des directives, très claires et avec un objectif identifié depuis longtemps : mettre fin aux Etats-Nations avec leurs faillites via les dettes souveraines et la prise de pouvoir à travers une véritable dictature mondiale par quelques familles de banquiers qui tirent déjà toutes les ficelles. Croire à l’incompétence de ces gens est le refus ultime de voir la vérité en face ! Si vous, moi et des centaines d’analystes non alignés, tous plus brillants les un que les autres, savent depuis plusieurs années que ce qui arrive aujourd’hui était certain, comment des gens aussi brillants que nos élites peuvent-ils être surpris ? Tant que l’AMF n’aura que pour principale mission que de protéger les puissants et les escrocs (comme ceux qui préfèrent passer pour des "incompétents" que des "tricheurs"...) et que ces mafieux (il n’y pas d’autres termes) ne seront pas pénalement responsables de leurs déclarations mensongères et actes délictueux (tus par les médias alignés), ces collabos des banksters continueront à nous piller et à tuer (directement ou indirectement) ! Il faut arrêter de croire une fois pour toute à l’INCOMPETENCE de ces gens-là !!!

Commentaire n°91 posté par Patrick le 07/10/2011 à 08h50

Les enjeux du procès de Houria Bouteldja :

Voici un extrait du délire de la folle chercheuse à l'Institut du Monde Arabe. Elle veut rééduquer les français blancs de souche qu'elle appelle des sous-chiens; ce qui lui a valu de comparaître le 12 octobre devant un tribunal pour injures.

 

"Alors l’appel des Indigènes dit : « Merde. » Il propose de partir sur des bases saines. C’est là que c’est un cadeau qu’on vous fait. Prenez-le : le discours ne vous plait pas…mais prenez-le quand même ! Ce n’est pas grave, il faut que vous le preniez tel quel ! Ne discutez pas ! Là, on ne cherche plus à vous plaire ; vous le prenez tel quel et on se bat ensemble, sur nos bases à nous ; et si vous ne le prenez pas, demain, la société toute entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront çà. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant. Les Indigènes de la République, c’est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-là… maintenant ! Bientôt il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c’est déjà le cas des organisations de gauche. Ils devront faire leurs preuves et seront toujours suspects de paternalisme. Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. «

 

 

Vous avez compris elle insulte mais surtout cette malade appelle au meurtre des "blancs" sur son blog et même sur les plateaux télé sans que personne sauf l'AGRIF ne moufte!

Peut-être que ce procès fera prendre conscience à certains de ce qui nous attend si on laisse faire ce genre de conasse? Et dire que de nombreux "blancs" décérébrés bien sûr,  la soutiennent. C'est bien connu les ultras gauchistes aiment tous les totalitarismes et il n'y a pas plus con qu'un trotskyste, mais tout de même, à ce point.

1830? Les français sont allé délivrer 5000 esclaves chrétiens des geoles barbaresques à Alger. Au lieu de repartir après avoir donné une bonne branlée aux esclavagistes musulmans ils (les francs-maçons) ont décidé de rester et leur construire des routes et des hôpitaux. Ils étaient 3 millions, maintenant ils sont 38 millions et ils se plaignent d'avoir subi un "génocide"!!???

 

Quand on fait du bien à un âne il vous donne un coup de pied :"Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. "

Hé oui c'est ça un indigène de la République!

Commentaire n°92 posté par lammaviolet le 07/10/2011 à 18h17
Vendredi 7 octobre 2011 :
Fitch dégrade l'Italie et l'Espagne.
Coup double pour Fitch. L'agence de notation a dégradé vendredi 7 octobre les notes souveraines de l'Italie et de l'Espagne. Celle de Rome a été abaissée d'un cran, passant de AA- à A+, celle de l'Espagne de deux crans, de AA+ à AA-. Toutes les deux sont assorties d'une perspective "négative", ce qui signifie qu'elles pourraient être à nouveau dégradées à moyen terme.
Dans le cas de l'Italie, Fitch est la dernière des trois grandes agences à sanctionner Rome. Mardi, Moody's avait déjà abaissé sa note de trois crans. La raison est toujours la même: le fort niveau de l'endettement public, qui inquiète dans le contexte actuel. La fragilité du gouvernement pèse également : "Si le récent collectif budgétaire a renforcé de manière substantielle l'effort de consolidation des comptes publics, les hésitations initiales du gouvernement italien pour apporter une réponse à la contagion a aussi érodé la confiance du marché dans sa capacité à piloter efficacement le pays dans la crise de la zone euro", explique l'agence.
En ce qui concerne l'Espagne, c'est surtout "l'intensification de la crise en zone euro" qui justifie la décision de Fitch. Mais l'agence pointe également les dérapages budgétaires des régions, lourdement endettées, et les faibles prévisions de croissance.
http://www.challenges.fr/actualite/monde/20111007.CHA5151/fitch-degrade-l-italie-et-l-espagne.html
Commentaire n°93 posté par BA le 07/10/2011 à 19h55
Commentaire n°96 posté par Patrick le 08/10/2011 à 01h45

Pour info. Glenn Neely repasse en Short ce soir :

Wave theory is great at identifying “windows of opportunity” (woo)” where changes in trend occur. Those woo’s do not always conclude patterns, but often are just important turns of a larger, more complex pattern. For the third time in a month, the S&P is providing a woo; go Short (currently 1149 Dec.) with a buy-stop at 1190.25.

Commentaire n°97 posté par Patrick le 08/10/2011 à 01h48

Performances cumulées de Glenn Neely depuis 2007 = +400%

http://www.neowave.com/performance.asp

Commentaire n°98 posté par Patrick le 08/10/2011 à 08h43

Commentaire : "Si la débâcle tant annoncée arrivait à grands pas, alors avis aux spécialistes : quel serait le meilleur moyen de sauver les meubles ... ? C’est bien beau d’annoncer la fin d’un système mais alors c’est quoi la solution ?

Merci de la part de tout ceux qui attendent une réponse, et ils sont nombreux ... Commentaire n°49 posté par Christo aujourd’hui à 09h32"

RÉPONSE : = AUTONOMIE... Soyez autonomes pour TOUT = Maison à la campagne, jardin, puits pour l’eau, panneaux solaires thermiques / géothermie, panneaux photovoltaïques pour l’électricité avec éolienne et batteries... Stocks de nourriture, armes pour vous défendre des voisins imprévoyants... Créez des communautés de gens qui font la même chose que vous...

Voila les vraies solutions... !!!

 

Commentaire n°99 posté par Patrick le 08/10/2011 à 10h03

Encore un exemple de manipulation entendu à l’instant aux infos. sur FIP radio :

"L’homme qui a tenté de protéger la jeune femme qui était agressée sur les quais du métro et qui est mort électrocuté a tenté de porter en premier des coups de couteaux à l’agresseur. La version du "chevalier blanc" ne tient plus..."...

=> Sous-entendu pauvres moutons : " "N’ESSAYEZ PAS DE VOUS DÉFENDRE VOUS MÊME OU DE DÉFENDRE LES AUTRES... C’EST TRÈS TRÈS MAL DE VOUS PRENDRE EN MAINS... RESTEZ ENDORMIS, RESTEZ MOUTONS... SI VOUS FAITES QUELQUE CHOSE C’EST MAL, VOUS UN AUREZ TORT"... VOUS AVEZ COMPRIS LA LEÇON... OU JE VOUS RETAPE SUR LA TÊTE ??? "

Commentaire n°100 posté par Patrick le 08/10/2011 à 10h04

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Recommander

indices

 

 

 

 

 

 

 

Home builders ind. 

 

 

 

 

 

 

Nikkei 

 

 

 

 

 

 

 

Dow 

 

 

 

 

 

 

 

track.bear BX4

 

 

 

 

 

 

 

Shanghai

 

 

 

 

 

 

 

Inde-BSE

 

 

 

 

 

 

 

 

un compteur pour votre site
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés