File trading n°2, février 2010

Publié le par loïc abadie

Nous ferons comme d'habitude le point dans cette file sur les indicateurs de sentiment, et sur la progression du décompte elliott en cours.

A) sentiment de marché

1) Indicateur de long terme (> 6 mois)


 

Période visée

Valeur janvier 2010

cible idéale pour shorter

Position

Mutual fund cash level

LT

(6 mois à plusieurs années)

3,6

3,7 ou moins

Fortement baissier.



2) indicateurs de moyen terme (1 à 3 mois)

 

Période visée

Valeur au 17/2

cible idéale pour shorter

Position

Bull-bear spread

Moyen / LT > 2 mois

7,8%

 > 24%

haussier

Nova / ursa ratio

 

MT (1-3 mois)

 -3

intermédiaire>3-4

instantané > 8

haussier

Equity PCR (20j)

MT (1-3 mois)

 0,68

<0,63

haussier



3) indicateurs de court terme (1 semaine)


 

Période visée

Valeur au 17/2

cible idéale pour shorter

Position

VIX

Point d'entrée CT

 22,2

19 à 20

Neutre

Equity PCR (5j)

Point d’entrée CT

 0,67

<0,57

haussier

 

 


En dehors du mutual fund cash level, l'indicateur long terme de la sélection, qui n'est actualisé que mensuellement, et qui est fortement baissier et nous indique que le plus haut de janvier 2010 a de bonnes chances de former un sommet majeur, les autres indicateurs de moyen et court terme indiquent une situation encore proche d'un pic de pessimisme, donc favorable à une poursuite du rebond technique en cours.

A très court terme la situation est différente, le put call ratio instantané de ce soir est à 0,51 seulement (en début de séance, cela évoluera sans doute), le nova/ursa proche de 5 (hier soir, il sera donc sans doute plus haut ce soir). Cela indique un petit excès d'optimisme, ceux qui voudraient miser sur une poursuite du rebond en cours ont donc intérêt à attendre une correction pour se positionner, sans oublier que la tendance de degré supérieur a de bonnes chances d'être devenue baissière.

Sur le moyen terme, l'horizon qui nous intéresse le plus, la question est de savoir à quel niveau nous pourrions nous positionner en short (pour la possible grande vague 1.3) avec une marge de sécurité suffisante.

EPCR1702.jpg

Le modèle basé sur l'EPCR 5j, qui a donné de bons signaux jusqu'ici nous montre que nous sommes encore proches de l'enveloppe supérieure (excès de pessimisme) et loin de l'enveloppe inférieure.

Dans le cadre d'un swing de moyen terme, il est donc trop tôt pour envisager un short avec suffisamment de sécurité, basé sur un excès d'optimisme du marché.

Pour cela :


- Il faudra attendre le franchissement de l'enveloppe inférieure par l'EPCR 5j, actuellement autour de 0,57.
- Cela pourrait être associé sur le VIX à des niveaux de 19 à 20.



B) décompte elliott

Le décompte proposé dans le graphique de la file précédente reste le plus probable.
Dans le cadre de ce décompte, nous serions actuellement dans la vague 1.2.
Le prochain pic d'optimisme sur les indicateurs de sentiment pourra indiquer la fin de la vague 1.2, et le point d'entrée short pour la 1.3, qui serait une des vagues baissières les plus intenses de la séquence.


Le décompte alternatif venant à mon avis en second rang, mais moins probable, est haussier : Selon ce décompte alternatif, la baisse en cours depuis janvier ne serait qu'une simple correction en A-B-C, comparable à celle du printemps 2007, et les indices iraient alors marquer de nouveaux plus hauts avant de démarrer la vraie séquence de baisse.



Publié dans bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tud 08/03/2010 15:38


A titre d'exemple le don le plus commun est 20€/mois soit un coût réel après réduction d'impôt de 5€/mois.

http://divertissement-sortie.over-blog.com/article-toit-a-moi-46219389.html


brehat 07/03/2010 20:45


@ Alix message N° 666 puisque tu me demandes mon point de vue sur les évolutions possibles CT, MT, voilà ma perception actuelle du marché.

Pour cela il faut remonter 12 mois en arrière.


En effet, pour moi, d'un point de vue elliotiste, nous serions probablement en train de terminer une 5 ème vague de la vague impulsive
du rally haussier initié le 09/03/2009. Cela se voit très nettement selon moi sur un simple graphe du CAC 40 sur 1 an.


 


Nous avons eu une belle 1 de 3 mois de mars à début  juin 2009 (2465 à 3400 soit 935
pts), une 2 corrective d'un mois et demi  de début juin à mi juillet (de 3400 à 2958 pts soit 442 pts), une 3 de 6 mois de mi juillet juillet à mi janvier (2958 à 4088 soit 1130
pts), une 4 d'un mois qui s’est achevée le 08/02 (4088 à 3546 soit 542 pts). Depuis 1 mois nous serions donc dans la 5, la baisse des volumes actuellement moins fort qu’en janvier est là
pour en attester, elle peut aller plus haut que la 3 donc plus haut que 4088 mais cela n’est pas obligatoire.


 


Nous savons en effet que cette 3 ne sera pas la vague la plus petite puisque la 1 est plus petite en amplitude que la 3. La 5 a donc
tout le loisir de son ampleur.


 


Si nous dépassons les 4088 pts, l’hypothèse que nous soyons dans une correction 1.2 devrait tomber normalement, non ?


 


Sur le SP 500 nous sommes à 12 point du plus haut de janvier (1%), sur le NASDAQ, comme tu l’as relevé, le plus haut de janvier a été
dépassé ce vendredi, idem sur le Footsie


 


Mon point de vue c’est que nous allons monter plus haut que 4000 pts et que si nous sommes bien dans une vague 5 de la correction
alors nous pourrions en effet aller jusque 4350 pts, pourquoi pas car les prochaines grandes échéances désormais c’est début avril avec notamment les premiers résultats du 1T2010 des sociétés US
et les premiers stats sur le 1T2010.


 


Il est à prévoir que l’on en sache alors plus sur l’espoir d’un retour de la reprise mondiale et occidentale. Fort est à parier que
les nouvelles ne seront pas bonnes mais rien n’est certain.


 


Cela semble bien coïncider avec ta propre analyse et ton récent doute … quant à la 
position dans laquelle nous nous trouvons actuellement en décompte d’elliot.


 


D’ici là nous aurons bien qqes bad news comme celle arrivant ce week end d’Islande ou de Grèce …. sans compter Dubaï  le retour
ou bien même le cas intéressant du UK ou de l'Italie (qui détient a elle seule 25% des dettes des pays de la zone euro .... on se focalise sur la Grèce mais l'Italie à côté c'est la bombe
Atomique en terme de dette) pour donner de la matière aux corrections intermédiaires attendues dans cette vague 5.


 


Car si nous sommes dans cette 5 alors où serions nous donc ?


 


Une définition de la vague 5 donnée par Wikipédia :


C'est la vague des petits porteurs. Elle est
généralement peu dynamique mais elle dure assez longtemps. C'est la dernière phase d'un mouvement : la fin de l'euphorie pour les mouvements haussiers et du désespoir pour les mouvements
baissiers. En fin de vague 5, on constate une baisse des volumes et parfois une vague 5 qui ne dépasse pas le top ou le bottom (selon que le marché est haussier ou baissier) de la vague
3.


 


On retiendra … « elle dure assez longtemps » …


 


 


Cela laisse supposer que ta note devrait elle monter vers le nord à pas compte pour aller retrouver des niveaux très haut + 7 pour le
moins car après il s’agirait donc de trader la 1.1.


 


Si l’on admet que cette 5 doit durer, peut être alors que vendredi nous ne faisons que terminer la 1 de cette 5. Ce qui nous
conduirait alors à avoir une 1 de 3910 – 3546 = 364 pts, si l’on suppose que la 1 est terminée et que la 2 corrigera 80 % de la 1, soit 290 pts soit un retour vers les 3620 pts ce qui lui
permettrai largement de combler le gap haussier du 01/03 ouvert en début de semaine dernière alors nous aurions une 3 qui devrait nous mener pour le moins vers : 3620 + 364 = 3984 pts (en
fait cela pourrait être moins ou plus que la 1, le tout c’est que cette vague 3 ne soit pas la moins ample des trois vagues haussières et qu’elle finisse au dessus de la vague 1 suffisamment pour
permettre à  la vague 4 de se faire). Nous aurions ensuite une vague 4 qui devrait obligatoirement se terminer plus haut que 3910 pts. Si la vague
trois fait plus d’amplitude que la vague 1, dans ce cas la 5 n’aura aucun objectif d’amplitude particulier.


 


Vigilance donc car tant que les 4088 ne sont pas passés, nous pourrions naviguer dans un range intradable pour les positions MT et
même pour les positions CT puisqu’il ne sera pas alors clairement établi si nous sommes dans une phase corrective majeure ou bien dans la fin de la hausse initiée en mars 2009.


 



barth 07/03/2010 19:19



ATTENTION !!! 
file trading de mars ouverte !! 



fran 07/03/2010 15:06


de plus, l'inflation a bien eu lieu mais a été compensé par une déflation importante liée aux exportations des pays à bas coût. Du coup, on a eu l'impression qu'il n'y avait pas d'inflation en
dehors de l'immobilier et des produits issus de la production intérieure.


fran 07/03/2010 15:03


@senosen 681
Il me semble que le double dip a déjà eu lieu en partant du principe que le vrai pic boursier était en 2000. On retrouve ce que tu décris au sujet des Banques Centrales avec une augmentation de la
masse monétaire par Greenspan, puis une bulle financière jusqu'en 2007 issue de l'action de la FED.