file trading, mai 2010

Publié le par loïc abadie

Le dernier signal short donné par les indicateurs de sentiment à la mi-avril aura cette fois donné de bons résultats. Voici une actualisation sur la situation en cours.

 

 

1) Décompte elliott :

 

J’ai choisi pour ce décompte l’indice « France I shares », qui correspond à la valeur des actions françaises exprimées en $ (une unité de compte plus objective dans le contexte actuel, car non affectée par la crise en cours pour l’instant).

 

cacelliott0805.jpg


Selon ce décompte en $, le rebond technique démarré en mars 2009 (vague II) aurait pris fin en janvier 2010, et nous serions dans la grande séquence baissière suivante (vague III), qui devrait conduire après plusieurs trimestres de marché baissier à la cassure des plus bas de 2009 (pour la Grèce c’est presque fait), puis à approcher ou atteindre le niveau des années 90 (3000 points pour le Dow, 1500 à 1700 points pour le CAC).


A plus long terme et au delà de 2 ans, ce niveau de 1500 points sur le CAC et de 3000 points sur le Dow représente maintenant pour moi un scénario optimiste compte tenu des fondamentaux économiques et des déséquilibres accumulés dans le système (excès de dette), qui se sont fortement aggravés depuis 2008 en raison des politiques de fuite en avant (plans de relances keynésiens) mises en oeuvre. Chaque mois que nous passons à vivre à crédit et au dessus de nos moyens se paiera plus tard, toujours plus chèrement...les derniers développements politiques montrent que ces déséquilibres devraient continuer à s'amplifier :


- Un "fonds d'aide européen" qui n'est au final qu'un nième emprunt de plus de la part d'un groupe de pays surendettés pour permettre à des pays encore plus surendettés d'emprunter encore un peu plus.

- Absence totale de prise de conscience de la situation par les dirigeants (ainsi que par une grande partie de la population).

- Absence totale de volonté de réduire la fuite en avant dans la dette en cours par une politique de désendettement (vraie rigueur + vente d'actifs de l'état). Le projet de budget 2011 (6% de déficit pour la France...et encore en comptant sur 2,5% de croissance pour réaliser cet "exploit"), ainsi que la "volonté" (!) de revenir à l'équilibre budgétaire en 2020 (on aurait aussi bien pu annoncer 2050 ou 2200) sont là pour en témoigner !


Pour l’instant, la vague 1.3 de cette séquence III ne semble pas encore complètement terminée, avec une vague baissière 5 restant à faire.


Pour les indices US et les indices français / allemands en euros, cette séquence III n’aurait commencé qu’en avril, mais le pic du VIX à plus de 40 milite très fortement en faveur de l’hypothèse de la fin du rebond technique initié en mars 2009, et de l’entrée dans une nouvelle séquence du grand marché baissier en cours depuis 2007.

 

VIX0805.jpg

 

source : stockcharts

 

2) Indicateurs de sentiment :

 

A) sentiment de marché

1) Indicateur de long terme (> 6 mois)


 

Période visée

Valeur avril 2010

cible 

Position

Mutual fund cash level

LT

(6 mois à plusieurs années)

3,4

short : 3,7 ou moins

achat : > 6

Fortement baissier.

plus bas niveau des 60 dernières années =

pic d'optimisme historique !



2) indicateurs de moyen terme (1 à 3 mois)

 

Période visée

Valeur au 7/5

cible 

Position

Bull-bear spread

Moyen / LT > 2 mois

37,30 %

  short > 35%

  achat < 15%

       baissier (mais le signal date du 3 mai)

Nova / ursa ratio

 

MT (1-3 mois)

 -4

instantané : pic à -17 jeudi 6/5

short : >1

achat : < -10

plutôt haussier, instantané très haussier

Equity PCR (20j)

MT (1-3 mois)

 0,54

short < 0,53

achat > 0,65

encore pas mal de marge en faveur de la baisse.



3) indicateurs de court terme (1 semaine)


 

Période visée

Valeur au 7/5

cible idéale pour shorter

Position

VIX

Point d'entrée CT

  40,9

achat > 30

short < 20 (à préciser plus tard)

 

franchement haussier

Equity PCR (5j)

Point d’entrée CT

 0,68

achat > 0,74

short < 0,54

plutôt haussier

 

 

 

Les indicateurs de court terme (VIX, EPCR 5j, nova ursa instantané) sont en excès de pessimisme, mais l’EPCR 5j dispose d’encore un peu de marge si on considère que nous avons affaire au démarrage d'une nouvelle grande séquence baissière, capable de provoquer le retour de l'EPCR à des niveaux  nettement plus élevés que ceux observés depuis 6 mois.

 

EPCR0805.jpg


L’euro est en situation de très fort excès de pessimisme d'après les indicateurs de sentiment disponibles.  Cela milite en faveur d'un retournement haussier à venir de l'euro, et c'est un élément en faveur d'un rebond.


Par contre les indicateurs à moyen et long terme ne sont pas encore en excès de pessimisme, et on signalera le record historique du mutual fund cash level (3,4%), qui n'avait jamais été aussi bas depuis 60 ans. Un élément de plus en faveur de l'établissement d'une nouvelle grande séquence baissière sur les prochains trimestres.

 

La synthèse des ces trois éléments indique que :

 

- Il est trop tard pour shorter les marchés avec un niveau de sécurité correcte dans le cadre d’une stratégie contrarienne basée sur le sentiment de marché, il fallait le faire entre le 15 et le 20 avril près du pic d’optimisme.


- Ceux qui ont shorté les marchés à l'occasion du dernier pic d'optimisme d'avril peuvent prendre maintenant une partie de leurs bénéfices, et attendre une éventuelle vague de baisse supplémentaire (vague 5 de la III.1.3) pour solder le reste de la position.


- Ceux qui voudraient jouer un rebond attendront un vrai pic de pessimisme sur l’EPCR5j (ce n’est pas encore le cas), et plus de pessimisme sur les indicateurs de moyen terme (bull bear spread et nova/ursa).

Même si cela peut conduire à rater un rebond technique, le niveau de pessimisme actuel n’est pas encore assez marqué et l'excès de pessimisme reste cantonné au très court terme  A moins d'être très à l'aise dans les positions à court terme, il n'y  a pas un niveau de sécurité (excès d'optimisme) suffisant pour passer à l'achat, et il y a toujours la possibilité d’un emballement de la baisse des indices (krach) dans ce genre de situation.


Publié dans bourse

Commenter cet article

Yves 06/06/2010 17:55



NOUVELLE FILE TRADING JUIN ... merci Loic.



GameOver 06/06/2010 17:08



@ robear


Ca c'est une étude ! Même hors immobilier il y a de l'info... GameOver



fran 06/06/2010 15:35



@Alix


j'ai choisi d'opter pour un scénario similaire à celui que tu envisages. En me basant plus ou moins sur des principes de Weinstein, un rebond proche serait possible mais par contre j serais
étonné de revoir les 3800. On est en marché baissier depuis qu'on a cassé la MM30 (hebdo) et le support du canal ascendant de beaucoup d'actions. Par contre il serait assez cohérent d'avoir un
retour au contact de la MM30 mais sans refranchir l'ancien support du canal. C'est approximatif mais cela me semble crédible.



robear 06/06/2010 12:57



Pour ceux qui s'intéressent au marché Immobilier.


Analyse très complète de l'expert dans le domaine  : Jacques Friggit


http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Friggit_Prix_des_logements_sur_le_long_terme_note_cle0ab952.pdf



alix 06/06/2010 12:30



Le decompte de daneric correspond a l'idee avancee par looser31 je crois.