file trading (fin octobre 2009) : beaucoup de divergences !

Publié le par loïc abadie

Charte du blog

Nota : il semble y avoir de temps à autres des problèmes d'affichages des commentaires sur la plate-forme d'over-blog uniquement avec le navigateur internet explorer. Je ne peux malheureusement rien y faire, ne faisant qu'utiliser les services d'over-blog. Pour éviter ces problèmes, il est préférable d'utiliser un autre navigateur, comme firefox ou opéra 10 (un des plus rapides et des plus efficaces).


Le mouvement de rebond en cours sur les indices montre des signes d'essoufflement depuis environ 2 mois :


Commençons par un graphique du SP500 (réalisé à partir de stockcharts) :



Nous constatons que :

- Le SP500 est arrivé au contact d'une oblique baissière passant par son plus haut de 2007 et par le sommet du rebond de mai 2008.

- Cet indice a également comblé son gap d'octobre 2008 qui correspondait au paroxysme de la première séquence baissière de la crise en cours.

- Des divergences baissières sont en place sur la plupart des oscillateurs (RSI, MACD, chaikin money flow).

- Deux indices importants (le DJ transports et le Russell 2000) n'ont pas été en mesure de confirmer la hausse du SP500 et se sont contentés de réaliser une figure en double sommet.

Au niveau des indicateurs de sentiment de marché, presque tous militent en faveur d'une baisse dans les semaines et mois à venir :

- Le VIX est au plus bas depuis plus d'un an.

- L'equity put/call ratio (moyenne à 10 jours) forme une figure qui rappelle étrangement celle observée au cours du sommet de l'été 2007 :


- L'OBSG est au plus haut depuis l'été 2007.

- Le bull-bear spread forme une sorte de plateau, qui ressemble à celui de l'été 2007.

Sur le CAC, les divergences baissières sont les mêmes, mais le décompte elliott, avec un rebond correctif complexe ne nous renseigne pas vraiment sur le moment exact de la fin du rebond (tout ce que l'on peut dire est que la hausse en cours depuis mars est un mouvement correctif, ce qui signifie qu'une nouvelle séquence baissière est à venir, et que les investisseurs de long terme ont intérêt à ne pas prendre de positions à l'achat dans le contexte actuel). Voici malgré tout un décompte baissier (image agrandie), en sachant que de nombreuses alternatives sont possibles.



En résumé, il y a une opportunité baissière dans une optique de swing moyen terme (objectif 3400 sur le CAC dans un premier temps) qui peut être tentée.
Un stop peut être placé vers 3920 sur le CAC (juste au dessus des plus hauts d'octobre) pour ceux qui ne veulent pas prendre trop de risques (le franchissement des 1110 sur le SP500 et de son oblique baissière dans des volumes importants serait mauvais signe à court terme pour les baissiers, et le risque d'une poursuite de la hausse du CAC vers 4200 existe).

P.S : une petite info que j'ajoute après la rédaction de cet article : le PIB US (estimation avancée qui sera publiée jeudi à 13h30 (heure de Paris) est attendu en hausse importante pour le T3 2009 (+3,2% en rythme annualisé), même si il restera en forte baisse sur un an.
Reste à savoir si cette "nouvelle" (qui n'en est pas encore une, mais qui a de fortes chances de se réaliser à quelques dixièmes près) a déjà été prise en compte par les investisseurs (c'est certainement le cas pour les professionnels) ou si elle sera en mesure de provoquer un sursaut haussier en fin de semaine (sous l'effet des petits porteurs achetant cette nouvelle).





Publié dans bourse

Commenter cet article

Ed 12/11/2009 10:44


Le sentiment dominant est que pratiquement tout le monde a fini par se persuader que malgré la mauvaise conjcture et les données marcroéconomiques catastrophiques, les marchés vont continuer à
monter.

Au fond tout le monde est bear en son fort intérieur mais personne ne croit à une baisse des marchés.

Tout le monde est résigné par la hausse. Donc ca va monter.

C'est dans ces moments que le tsunami se produit.

www.trendis-yourfriend.com



ssrforecast 11/11/2009 16:01


Il est clair que la resistance va tenir jusque Mars 2010, voir Juin 2010 maximum.
En Mars 2010, le plus grand crash boursier depuis 1929 va certainement arriver...
Le site ci dessous donne un graphique detaille des anticipations de cette nouvelle technologie:
http://ssrforecast.bloguez.com/ 


pariste 05/11/2009 09:45


@GO
je pense que 3640 a été résistance (assez vite enfoncé c'est vrai, cela te done crédit) et à nouveau résistance ajd. Hier 3680 a également fait résisance.

Finalement mon petit achat de BX hier a été payant, mais je considère que c'est un coup de chance (disons pour une fois le fondamental n'a pas été masqué par des discours lénifiant). Vraiment
désolé si j'ai induit en erreur des traders. Je n'y croyais plus à la cloture hier.

Je pense qu'on va rester très volatile pour quelques jours avant que la tendance baissière reprenne. Je pense quand même faire des AR sur BX4 et ne me placer durablement que si j'arrive à sentir
que le marché va capituler.
Bons trade
Cdlt
P.

ps : je passe sur la file novembre de Loïc.


GameOver 04/11/2009 21:54


Faudra m'expliquer où vous avez vu que 3650 était une résistance... un point pivot oui, un support oui... mais pas une résistance. Avant 3713.53 il y a pas grand chose... faudrait voir à être
précis ! ;-))

Bon mes courses de Vdi sont toutes vertes, même largement de plus de 5% pour TEC... C'est bête d'avoir raté le L40 hier à 1 centimes près... j'aurais fait 7%... si si si j'étais moin radin ! Et MT
a eu de la tenue...
PEA Base 100 à 3900, 98 Vdi, 103 aujourd'hui...
Gameloft nickel mais UBI n'est que dans les objectifs... à voir demain...

Brehat, j'avais dit que je ferais un papier sur toi si tu faisais 3600-3700... mais c'était pas en étant chargé en BX4 qu'il fallait le faire...
Sinon, avec toi j'ai pas de chances avec les banques !

GameOver


Grégoire 04/11/2009 18:49


@Alix

Nous avons effectivement des indicateurs en commun, voir beaucoup!
J'utilise le plus souvent les indicateurs de sentiment de marché; avec à la clé une analyse contrarienne.
Aujourd'hui, j'ai pris à 16h45 des shorts sur l'or.
On ne parle que de l'or en ce moment, donc, il est temps de le shorter...
Sur le long terme, je reste très négatif comme Loïc. Ses études restent d'une grande qualité, et je partage ses anticipations.
Par contre, les vagues d'Elliot ne sont pas ma spécialité, donc je n'ai pas d'avis sur cette technique.

A vrai dire, j'ai aussi soldé mes positions short sur indice pour raison de fatigue! Et oui, je suis fatigué en ce moment, et mon année en terme de perfs a été excellente, donc, je préfère assoir
ces résultats.

Ceci dit, l'or m'a remis un peu au travail aujourd'hui!

Bonne soirée,

Grégoire