file trading, avril 2009 (2) : une opportunité à la baisse ?

Publié le par loïc abadie

charte du blog

Les indices US forment une figure en biseau ascendant presque parfaite depuis le début du mois d'avril, et ce biseau semble être arrivé au bout de son développement, avec une structure en 5 vagues bien nette :





Cela nous donne une opportunité de swing avec pour objectif minimum le retracement de l'intégralité du biseau ascendant (soit 7 à 8% de baisse sur les indices).

La figure serait invalidée vers 8230 sur le dow et 885-890 sur le SP500 (ce qui nous donne donc un stop loss à seulement 1,5-2% au dessus du niveau actuel des indices). Je raisonne ici sur les indices US, parce que ce sont eux qui font les mouvements sur les autres marchés : la démarche sera donc la même pour le CAC (stop loss à environ 2% au dessus du cours de cloture de vendredi, à adapter au cas de chacun).

Enfin, on notera (même si ce n'est pas encore le plus probable pour l'instant) qu'il y a une possibilité pour cette éventuelle correction à venir ne soit pas une simple correction, mais le départ de la prochaine grande séquence baissière qui devrait être associée à la partie la plus dure de la crise (qui n'est à mon avis pas encore arrivée). Beaucoup d'indicateurs de sentiment de marché sont en effet déjà en partie ou totalement compatibles avec une fin de rebond, et l'ampleur du rebond sur les sentiments de marché est bien plus importante que celle observée sur les indices.

Voici quelques éléments de réflexion à ce sujet :

- L'equity put/call ratio court (moyenne 5j) est à son plus bas depuis le début de la baisse des indices US, il y a un an 1/2. Il indique au moins un bon point d'entrée pour un swing baissier de court terme...mais peut-être pas seulement cela.



L'equity put/call long (20j)  confirme aussi en grande partie ce signal.

Les volatilités ont aussi fortement baissé, avec la rupture par le bas d'une figure en triangle qui se développait depuis le début 2009. Voici un graphique à plus long terme du VXN, tiré de bigcharts :




Nous constatons qu'au cours du marché baissier de 2001-2002, le VXN s'est toujours maintenu à un niveau supérieur à 35. La crise actuelle étant bien plus intense que celle de 2001-2002, il n'est pas idiot de penser qu'il y a un point bas important possible pour les volatilités pour le niveau actuel de 34 sur le VXN.
Sa position loin en dessous de la MM200 est également compatible avec la fin d'un rebond majeur (même si la rupture de la figure en triangle donne en théorie un objectif plus bas, aux environs de 30).

Enfin, le bull/bear spread est redevenu largement positif, avec un rythme de hausse assez impressionnant (+7% par semaine en moyenne). Il était à +9,2% au 14 avril, ce qui signifie (en extrapolant la tendance en cours) qu'il est aux environs de +14% actuellement) Cela se sent dans les commentaires de plus en plus confiants des experts et de la presse financière, pour qui la seule question valable est désormais de savoir si la reprise aura lieu dans quelques mois ou au début 2010 (alors qu'il n'y a évidemment aucun signe concret sérieux d'une quelconque reprise, je le développerai dans de prochains articles).

Il y a deux façons d'interpréter le graphique du bull/bear spread :

La première est de dire qu'il faut attendre que ce spread revienne aux niveaux d'avant-crise (+25 à +30%) pour que le rebond s'arrête (cela suppose que la totalité de la foule des investisseurs soit convaincue que la crise est terminée et que tout ira aussi bien qu'avant).

La seconde est de dire que ce ratio ne reviendra plus aux niveaux d'avant crise, même au sommet du rebond, parce qu'il y aura quand même une partie de cette foule qui n'aura pas été convaincue par exemple par les récents et amusants poissons d'avril comptables publiés par les grandes banques US (à ce sujet, il faudrait peut-être suggérer au staff financier du gouvernement Obama de publier dès maintenant les résultats des banques "réalisés" en 2009 et 2010, afin d'enlever toute inquiétude chez les investisseurs au sujet de la fantastique reprise qui est sur le point d'arriver).
Dans ce cas, des niveaux de +15% sur le bull/bear spread pourraient déjà représenter un bon point haut.

Les volumes par contre n'ont pas vraiment faibli depuis le début du rebond (en tout cas pas de façon importante), et c'est un élément qui est contrairement aux précédents en faveur de la poursuite du rebond à moyen terme.

En résumé : nous avons une opportunité baissière à court terme, qui pourrait éventuellement se transformer en changement de tendance plus important (même si ce n'est pas encore le plus probable pour le moment), et un stop loss simple à placer, avec un risque limité à 2% de hausse sur les indices.
J'ai commencé pour ma part à prendre des positions baissières vendredi pour 20% de mon PEA et vais peut-être les renforcer en fonction du comportement des indices lundi.

Voilà pour ce qui n'est, je le rappelle, qu'un simple avis d'investisseur amateur.










Publié dans bourse

Commenter cet article

Info 05/06/2009 17:52

Il y a une file de trading Juin pour ceux qui ne l'aurait pas vu

pra08 05/06/2009 17:22

BonsoirJ'ai une question stupide : Les marchés ont plongé l'année derniere sur un risque tres important lié au credit subprime puis sur la faillite Lehmans Brothers et le risque d'une faillite complete du systeme financier ou dit autrement lié au risque que tous le monde court au guichet chercher son cash.Lorsque quelqu'un comme le marché prend une grosse claque, je suppose qu'il se mefie un peu plus si une seconde doit arriver.Quelle nouvelle encore plus importante et "stressante" que celles citées devrions nous aujourd'hui avoir pour un nouveau plongon ?Il me semble logique aujourd'hui que suite à ce qu'il s'est passé l'année derniere les mauvais indicateurs ne recrés pas ce genre d'évènements.Le marché n'ignore pas les mauvaises nouvelles mais je crois qu'elles sont loin de le "stresser" comme la faillite de Lehman.Quelle évènement suffisamment grave pourrait aujourd'hui advenir ?Petite question d'un petit débutant sur le sujet.

Jean+Christophe+Bataille 05/06/2009 17:01

A stéphane,Je suis désolé mais la il faut te retaper tous les articles et les commentaires depuis 6 mois. J'ai déjà largement expliqué pourquoi.

Bear Services 05/06/2009 16:34

Nombre de nouveaux chomeurs moindre que prévu - bonne nouvelle pour le marchéMais taux de chomage plus élevé que prévu - mauvaise nouvelle pour le marché Si moins de nouveaux chomeurs et taux plus élevé signifie que les créations de nouveaux jobs sont bien bien moindre que prévu = très très mauvaise nouvelle pour les marchés !

stephane 05/06/2009 16:27

Monsieur Bataille pretend que les monnaies vont "lacher" suite au "quantitative easing" pratique' par certaines banques centrales ....mais cela ne s'est pas passe' lorsque le Japon a pratique' cette politique apres 2000....pourquoi ??