File trading mars 2009 (2) : baissiers, soyez prudents !

Publié le par loïc abadie

Charte du blog


La fin du décompte précédent a été invalidée, aussi bien sur le CAC que sur le SP500, et il faut en revenir à l'hypothèse du triangle que j'avais citée ici en février.


Voici ce que cela donne sur le CAC (image agrandie)





A partir de là, deux options s'offrent à nous :


-  Celle qui semble la plus naturelle (décompte rouge sur la figure ci-dessus) est de considérer que nous n'avons fait que les vagues 5.1 et 5.2 de la vague 5, et qu'il reste donc un potentiel baissier important à moyen terme.


-  Dans une autre hypothèse (décompte bleu), nous aurions eu une « mini » vague 5, déjà complète, qui achèverait une première séquence baissière commencée en 2007, et un rebond de plusieurs mois serait en cours, un peu comparable à celui du CAC de sept 2001 à mars 2002.


Sur le plan fondamental, la situation est pour moi très claire : la crise en cours va durer de longues années, parce le problème à l'origine de cette crise qui est une bulle de crédit géante n'a pas été réglé, bien au contraire. Le marché baissier est donc loin d'être fini. Mais une pause de plusieurs mois dans ce marché baissier n'a rien d'impossible.


Les plans de relance des gouvernements ne sont que de la fuite en avant dans la dette et sont voués à l'échec. Les gouvernements (même avec le "quantitative easing") n'ont pas les moyens de s'opposer à l'implosion d'une bulle de crédit de plus 50 000 milliards de $  (rien qu'aux USA), et ils ne peuvent pas imprimer de la monnaie "à volonté" sans déclencher une panique géante des investisseurs...Leur marge de manoeuvre réelle est donc bien plus limitée que beaucoup ne l'imaginent, et les politiques de quantitative easing connaîtront donc sans doute le même sort qu'au Japon.


Par contre il ne faut pas tomber dans l'erreur de les sous-estimer, ces plans peuvent parfaitement donner lieu à une pause temporaire dans la dégradaton du contexte économique (un peu comme les chèques Bush, qui avaient provoqué un petit répit au T2 2008), pause qui se paiera évidemment très cher plus tard (il n'y a pas de miracles en économie, et la fuite en avant n'a jamais réglé un quelconque problème durablement).


Voici quelques « voyants rouges » que les baissiers devraient avoir à l'esprit :


- Pour la première fois depuis le début de la crise, le rebond de mars s'est fait dans de gros volumes aux US, et plus étonnant, les volumes ne faiblissent pas au fur et à mesure que le rebond progresse. Ces volumes ne se voient pas sur le CAC, parce qu'ils sont exprimés en euros au lieu de l'être en nombre de titres comme aux US, la division par plus de 2 du cours du CAC masque donc les volumes.

Bien entendu, le signal à prendre en compte est celui donné par les USA.




-  Le pessimisme des investisseurs est depuis plusieurs mois à des niveaux très élevés, il y a donc une large place pour un rebond important du sentiment des investisseurs.



-   Le VIX n'a pas réussi à remonter de façon significative au cours de la dernière vague baissière et à s'éloigner loin au dessus de sa MM150 comme pour les précédentes vagues de baisse.


Il faut être conscient qu'en cas de rebond technique long (plusieurs mois), les indicateurs de sentiment de marché que nous avons utilisé jusqu'ici ne fonctionneront plus aussi bien : le VIX pourra rester durablement sous sa MM150 et même sa MM200, le put call ratio pourra rester bas de façon prolongée...etc.


A court terme, le put/call ratio (au plus bas depuis 3 ans pour le total PCR) et le VIX militent en faveur d'une baisse et de la fin immédiate du rebond en cours, soit pour la vague 5.3 (décompte rouge du CAC), soit pour une simple correction au sein d'un rebond de plusieurs mois...Pour ceux qui voudront miser sur cette baisse, il faudra à mon avis être très prudent, et être prêt à couper ses positions rapidement si nécessaire.


Pour ma part je n'ai actuellement plus de positions baissières vu que la situation n'est pas suffisamment claire (mais n'exclus pas d'en prendre pour du court terme).


Publié dans bourse

Commenter cet article

jbc 12/05/2009 16:34

quand on n'y connaît pas grand chose et qu'on a surtout du cash placé en PEL, CEL, assurance vie, que faut-il faire actuellement? -attendre la déflation?-se protéger de l'hyperinflation? et comment? c'est une préoccupation majeure quand on espère offrir un toît à sa petite famille, mais qu'on attend d'être sûr de résider durablement à tel ou tel endroit(a priori Paris dans mon cas)L'hyperinflation serait une catastrophe pour moi (même si j'ai acheté pour 10% d'or). ??????????????????????????????????

pandarouge 12/05/2009 08:38

Loic, pourquoi nous as tu abandonne ?

pandarouge 12/05/2009 08:32

Loic, pourquoi nous as tu abandonne ?

Quinfleroy 02/05/2009 22:41

ça monte, ça monte ... et pourtant ceux qui savent ( "Les insiders" ) ... vendent.----
Ceux qui savent…vendent plus de 8 fois plus qu’ils n’achètent !
http://blogduglobe.wordpress.com/2009/04/26/ceux-qui-saventvendent-plus-de-8-fois-quils-nachetent/

Medelith 19/04/2009 21:09

Bonjour. J ai reçu un mail il y a quelques jours d'une agence de publication apparement basée à NYork:L'un d'entre vous en sait il plus à ce sujet ou est ce une blague?
Do you intended to speak about this information: G20 studies official dress keeping for traders and jobs of finance?
"Avez-vous entendu parler de cette info : le G20 étudierait la tenue vestimentaire officielle pour les traders et les métiers de la finance?"